Accueil Actualites Les Trésors de Champagne-Ardenne s’illustrent !
Les Trésors de Champagne-Ardenne s’illustrent !

Les Trésors de Champagne-Ardenne s’illustrent !

Patrimoine écrit

Les bibliothèques et services d’archives français sont dépositaires d’un patrimoine écrit et graphique aussi riche que varié -et la Champagne-Ardenne n’est pas en reste. Paradoxalement, cette richesse patrimoniale est souvent peu connue voire totalement méconnue du grand public.

C’est ce paradoxe qu’Interbibly et la maison d’édition strasbourgeoise La Nuée Bleue se proposent de combattre par la publication en octobre 2019 d’un beau livre richement illustré présentant une sélection de plus de 200 de ces trésors conservés dans près de 40 établissements de l’ex-région champardennaise. Cet ambitieux projet de valorisation et de vulgarisation scientifique entend faire découvrir au public les témoignages de cette prodigieuse mémoire collective que bibliothèques et archives ont pour mission de préserver, conserver et transmettre.

Une des étapes primordiales pour valoriser au mieux ces trésors a été de les photographier. Mandaté par la Nuée Bleue, le photographe et professeur associé à l’Université de Strasbourg Jean-Louis Hess a effectué un périple de plus de 500 km à travers la Champagne-Ardenne afin de photographier les objets et documents sous leur meilleur profil -parfois au prix de quelques acrobaties :

Cette grande campagne photographique à laquelle se sont associés 16 établissements a été l’occasion de sortir des réserves des documents précieux, rare ou insolites, tel ce Rouleau des morts de l’abbaye Saint-Bénigne de Dijon daté des années 1439 à 1441, conservé à la Médiathèque de Troyes Champagne Métropole. Très rarement présenté au public du fait de sa fragilité et de ses dimensions, ce document fascinant de plus de 8 mètres de long a été exceptionnellement déroulé pour l’occasion. Moins impressionnant, mais tout autant poignant, ce portefeuille de Poilu conservé aux Archives départementales de la Marne porte encore les stigmates du calvaire subi par les combattants de la Grande Guerre dans les Tranchées. Épais des nombreuses lettres et photographies de famille que le soldat conservait contre sa poitrine, le portefeuille a reçu a la place de son propriétaire un éclat d’obus, lui sauvant ainsi la vie. Rendez-vous en octobre prochain pour découvrir en images ces témoignages, parmi les nombreux autres, reflets des époques, des cultures, et des histoires, personnelles ou collectives, dans lesquelles ils s’inscrivent !

Contact ? Appelez-nous : 03 26 65 02 08