Accueil Patrimoine écrit / Conservation partagée
Plan de conservation partagée jeunesse

Plan de conservation partagée jeunesse

Participer à un plan régional de conservation partagée, c’est s’organiser sur un territoire pour répartir la conservation de collections choisies afin de :
• sauvegarder un patrimoine et le faire connaître à un large public
• répondre au manque d’espace dans les magasins des établissements documentaires de la région
• offrir aux publics un accès facilité à des collections répertoriées, complètes et localisées
• proposer aux publics un accès de proximité
• rationaliser les acquisitions et optimiser les éliminations dans un contexte de surabondance éditoriale.

Les collections de littérature jeunesse constituent une source documentaire d’une grande richesse, et leur conservation  partagée s'avère nécessaire du fait de :

• la reconnaissance de la littérature pour la jeunesse comme objet
patrimonial
• l’accroissement exponentiel de la production et la disparition rapide
des livres des catalogues d’éditeurs et des rayons des librairies
• la disparition régulière de maisons d’éditions
• la fragilité des documents pour la jeunesse (usure des collections en
bibliothèque publique, disparition rapide des bibliothèques familiales).

Interbibly coordonne depuis 2007 un plan de conservation partagée des fonds jeunesse en Champagne-Ardenne. 

Accéder au document "Qui conserve quoi ?" : 

Voir le document
Plans de conservation partagée des périodiques

Plans de conservation partagée des périodiques

Les collections de périodiques imprimés constituent une source documentaire d’une grande richesse et répondent à une forte demande des usagers. Ces collections sont complexes à gérer pour les bibliothèques pour plusieurs raisons :

  • elles nécessitent d'importants espaces de stockage 
  • elles sont imprimées sur un support papier souvent fragile
  • l’extrême diversité des titres rend impossible l’exhaustivité de la couverture documentaire par un seul établissement

Afin de garantir à l’usager l’accessibilité à ces collections, certains centres de ressources ont décidé de répartir entre elles les charges de conservation de ces publications.

Parmi les différents Plans de Conservation Partagée de Périodiques (PCPP) en région, plusieurs ont souhaité être signalés dans le Sudoc et ont fait appel au responsable du Centre Régional du Sudoc PS dont ils dépendent.

En septembre 2017, 36 plans sont signalés , pour tout ou partie, dans le Sudoc.

Les titres inclus dans ces différents plans de conservation sont visibles via l'application Périscope , sous réserve que l'information relative au code PCP figure dans leurs exemplaires.

Plus d'informations sur Périscope

En 2014, la FILL a mis en ligne un guide pour accompagner les Plans de Conservation Partagée des Pariodiques

(source : abes.fr)

Voir le document

Recevez notre newsletter

Contact ? Appelez-nous : 03 26 65 02 08